MIF68

MIF68 hébergera plusieurs structures d’export vers la Chine afin d’aider les PME à promouvoir leurs produits et accéder au marché chinois.
MIF 68 s’inscrit dans un double processus d’accélération des échanges économiques et industriels entre la Chine et l’Europe du Sud. Devenu le pays le plus riche du monde en 2016, la Chine offre, au delà du secteur du textile, des échanges florissants entre entreprises chinoises et européennes.

Le projet MIF 68 est né de la collaboration entre un groupement de commerçants grossistes et Résiliance, propriétaire du terrain sur lequel vont s’implanter les showrooms. Ce projet va permettre de donner vie à un espace inexploité et de développer une activité économique pérenne et importante. À terme, MIF 68 devrait générer plus de 1 000 emplois sur le site. Avec MIF 68, Marseille va devenir une vitrine sur l’Europe et la Méditerranée pour les entreprises chinoises. Grâce à un tel déploiement, les liens tissés, avec la Chine, permettront, à terme, le développement du port de Marseille tout en retrouvant son rôle historique de plate-forme vers l’Afrique du Nord. Concrètement, MIF 68 est la mise en place d’un pôle international d’échange BtoB, constitué par plus de 200 établissements loués à des importateurs grossistes d’origine essentiellement chinoise.

Vitrine sur le monde

De sa fondation à nos jours, le commerce maritime et les échanges avec le Sud et l’Orient ont nourri le développement et forgé l’identité économique et culturelle de la capitale provençale. À l’heure de la mondialisation, de l’explosion des échanges commerciaux intercontinentaux et du trafic maritime qu’ils génèrent, la métropole Aix-Marseille Provence et son Grand Port Maritime ont plus que jamais vocation à s’imposer comme la porte méditerranéenne des échanges avec l’Asie et l’Afrique. Ainsi, plusieurs opérateurs majeurs du transport maritime ont choisi le port de Marseille pour implanter leur hub de transbordement. Pour cela ces sociétés développeront des entrepôts intelligents sous douane, nécessitant des showrooms comme MIF 68.

Un concept de showrooms déportés

Concrètement au MIF 68, les acheteurs professionnels d’Europe du Sud vont avoir la possibilité de découvrir des produits importés d’Asie et de les acheter directement auprès des importateurs, grossistes ou représentants d’usines. Dédiée au commerce B to B, cette plateforme d’échanges unique en Europe du Sud sera la principale vitrine industrielle asiatique. Dans un contexte de concurrence accrue, cette opération vient renforcer la place de Marseille sur ce marché de grossistes.


Implanté sur 25 hectares dans la ZAC de St André, au-dessous du Grand Littoral, le paysage marseillais va voir naître en cette nouvelle année 2017, le projet MIF 68 (Marseille International Fashion Center). L’exploitation du site est composé par cinq associé dont : M. Dingguo Chen, Président Association des commerçants chinois de Marseille ; M. Yinde Zheng, Vice-Président Association des commerçants chinois de Marseille ; M. Xuguang Zhuo, Président Association des commerçants chinois de France ; M. Guo Zhi Min, Président Association des commerçants franco-chinois Paris. Réparti sur deux niveaux de terrain, MIF 68 va rassembler plus de 200 showrooms et représentations de commerces de gros, principalement dans le secteur de l’habillement. Une première tranche sera composée d’environ 95 établissements. La deuxième tranche accueillera des établissements qui auront un positionnement plus haut de gamme avec des grossistes sélectionnés par les investisseurs. Les magasins seront construits à partir de containers maritimes transformés et assemblés sous forme de modules spécifiques. Par son architecture aussi bien que par la nature de l’activité développée, ce projet est porteur d’image positive, créative, innovante et constitue un élément fort d’attractivité. Lorsque les deux tranches seront réalisées, le MIF 68 sera le plus grand parc de ce type jamais construit, avec plus de 34 000 m2 de surface de plancher. Une des particularités de ce parc de boutiques est qu’il n’y aura aucune confection sur place. Toute la marchandise est produite à l’extérieur de la France, notamment en Chine, et est importée.

LE PLAN